Me voilà en vacances au Mexique, sur la côte Caraïbe, plus exactement sur l'une des seules plages publiques, du côté de Tulum.

Après une séance de snorkeling au milieu des poissons plus colorés les uns que les autres, et même quelques tortues, j’aperçois sur un rocher deux pêcheurs locaux en train de lancer leur crevette, reliée à 15 mètres de nylon enroulé à une sorte de disque plastique. Il ne m’en fallait pas plus pour me faire décoller de ma serviette de bains et courir à ma voiture de location afin de récupérer ma canne TRAVEL 28 / 84 gr équipée d’un Certate 3000 HA sur lequel je monte en quelques secondes mon leurre fétiche pour ces pêches côtières : le Tournament Minnow Shiner SL.F

En effet ce poisson nageur très effilé se propulse, même face au vent, à des distances record, nage dans moins d’un mètre de profondeur et si on le jerke bien, il émet des éclats brillants visibles à plusieurs dizaines de mètres.

Me voilà sur le rocher à côté des deux pêcheurs mexicains fort sympathiques qui engagent la conversation et me disent : « Ici il ne faut pas pêcher ainsi, cela ne marche pas, il faut faire avec ça » tout en me montrant leur poche de crevettes à peine décongelées. « Je vais quand même essayer » et au bout de quatre lancers je ressens un blocage d’une violence à vous arracher la canne des mains !

C’est parti pour un petit quart d’heure de combat intense. Les coups de tête de ce poisson sont d’une violence inouïe et malgré mon frein réglé pourtant très dur il me fait des rushs de 15 mètres sans arrêt. Je tiens ma canne le plus haut possible afin d’éviter les nombreux rochers que l’on peut apercevoir à peine sous la surface.

Au bout d’une dizaine de minutes, j’aperçois ce magnifique barracuda qui finira bientôt par se rendre et grâce à l’aide d’un de mes voisins, le voilà enfin au sec pour la photo.

 

 

Un souvenir mémorable, partagé avec de nouveaux amis : c'est beau la pêche !