Petit retour en image sur notre dernière expédition pêche avec Alain.

Ce sera une première pour nous deux et une belle découverte en compagnie de deux collègues (un grand merci à eux) qui nous serviront de guides et de traducteurs car nous prendrons la direction de l’Estrémadure.

 

En arrivant sur place, la première chose appréciable, ce sont les 20°C d’écart avec notre Aveyron : le top !!! Le soleil brille, le vent est comme il faut et les poissons actifs comme nous le confirment nos collègues arrivés deux jours plus tôt. Par contre, aucun schéma de pêche ne semble sortir du lot. Ils ont touché des poissons à tout et partout mais dans la limite d’un seul poisson à chaque fois…

 

On se partage donc les zones pour cette première journée et nous voilà partis pour une recherche du pattern le plus efficace pour le bass car c’est lui que nous viserons en priorité. Tout y passe au niveau des techniques et des leurres. On touche quelques poissons et on en loupe pas mal, signe que l’approche n’est pas réellement la bonne. Finalement, une pêche se dessine peu à peu. Ce sera le spinnerbait lourd dans les baies herbeuses ramené linéairement et rapidement afin de cibler les poissions actifs.

 

 

A ce petit jeu les Spinners de la gamme Prorex vont plutôt bien tirer leur épingle du jeu. Que ce soit le PROREX Spinner BT WL en 14 grs ou le PROREX Spinner BT DB en 21 grs, leur efficacité sera redoutable.  Pour ce qui est des coloris,  le chartreuse et le blanc feront la différence.

 

Nous essaierons également avec succès le Prorex Fat Crawler sur une pêche finesse en fond de baie et les jigs Prorex par moment.

 

 

 

De temps à autre, nous ferons une infidélité aux Bass pour aller tenter les Brochets et les Sandres. Cette fois ce sera les éternels D’Fin et les Duckfin live shad qui se démarqueront des autres leurres sur des pêches linéaires classiques.

 

Une petite semaine de pêche bien sympa qui nous laissera une seule envie : y retourner au plus vite…