La  pêche au Pellet-Waggler est l’une des meilleures techniques pour attraper les carpes en période estivale. Technique très simple à mettre en œuvre, il faut tout de même respecter certaines règles qui vous permettront de réussir vos sessions.

 

BIEN CHOISIR SA CANNE

La pêche au pellet-waggler se pratique entre 15 et 30 mètres de la berge pour pouvoir fronder facilement et surtout garder de la précision.

Généralement les cannes spécifiques font entre 3m et 3.60m. Je pêche avec une canne de 3m45 qui a une action parabolique forte : Aqualite Advantage en 2 brins.

C’est très important d’avoir une bonne réserve de puissance pour combattre les plus gros poissons qui monteront entre deux eaux sous la pluie de pellets. Concernant le moulinet, je suis très satisfait du TDM3012 qui reste une référence pour moi pour toutes les pêches à l’anglaise.

 

MONTAGE DE LA LIGNE

Dans le commerce il existe 2 types de flotteurs : pré plombé ou non.

 

Attention à ne pas monter trop fin car les grosses carpes finiront par monter sur votre coup, je n’hésite pas à monter du fil de gros diamètre sur le moulinet : de 20/100ème à 25/100ème. En terme de montage, rien de plus simple !! Pas de plombs sur la ligne pour une descente presque naturelle du pellet. 

Le flotteur est bloqué avec des Stop Float.

 Dans la majorité des cas je préfère utiliser des flotteurs pré plombés pour la simplicité des montages.

  

 Les Boites à compartiments amovibles Ref 15807206 ou 15807207 sont parfaites pour le rangement de ce type de flotteurs.

 

La longueur et la diamètre des bas de ligne varient en fonction de la taille des poissons mais dans tous les cas je les monte avec un cheveu, ce qui permet d’escher des pellets durs. Un pellet mou sera trop vitre grignoté par les petits poissons présents entre 2 eaux comme les rotengles par exemple.

Pellets durs à l'hameçon montés sur un cheuveu :

 

 

AGRAINER REGULIEREMENT : la clé du succès !

Le rappel à la fronde avec les pellets (pellets durs de 5 à 10mm) doit être très régulier et surtout sur une zone de pêche précise. 6 à 7 pellets à chaque lancer permettent de maintenir constamment les poissons en activité.

Cette technique demande un minimum de concentration et beaucoup d’attention. Si le soleil est persistant vous verrez à coup sûr les poissons monter jusqu’en surface pour avaler le menu du jour. La mise en appétit des poissons dépend essentiellement de votre rythme d’amorçage, tout se joue sur la concurrence alimentaire. Les pellets d’amorçage de 5 à 6mm se frondent très facilement autours du flotteur.

 

TRAVAIL DU POISSON

Les touches sont très brutales, il suffit juste d’appuyer un peu le ferrage. C’est à ce moment là qu’il faut travailler le poisson avec toute la puissance de la canne. Il ne faut pas hésiter à rapidement sortir les carpes de la zone de pêche et surtout continuer à agrainer pendant le travail du poisson.

  

Une canne courte facilite la mise à l'épuisette !

Les touches ne sont bien sûr pas immédiates car il faut laisser le temps au poisson de venir entre deux eaux mais avec une canne adaptée, c’est à chaque combat des sensations énormes.

Quelques carpes de 5 à 7kg prises au pellet-waggler.

 

Carpes et photos prises aux Etangs de la Fougeraie dans le Morvan (58)

www.campingfougeraie.com